PROJETS À SOUTENIR -

L’École de danse

Un projet historique

En 1713, Louis XIV promulgue le décret qui crée officiellement un « Conservatoire de danse », réservé aux danseurs de l’Académie royale de Musique.
Mais ce n’est qu’en 1780 qu’un premier règlement atteste d’une école entièrement consacrée aux enfants dont le fonctionnement repose sur de grands principes toujours en vigueur :
gratuité des cours comme l’avait imposé dès l’origine Louis XIV, sélection à l’entrée, frais et appointements et cadrage professionnel de ces apprentissages.

Enseigner l'excellence

Depuis plus de 300 ans, l’enseignement artistique à l’Opéra privilégie la transmission directe de maître à élèves, enseignement garant de l’École française de Danse, et assure la pérennité du Ballet.
l’École – qu’on appelait encore École du Ballet de l’Opéra il y a peu – est intimement liée à celui-ci par sa structure même mais aussi par sa programmation.

Si l’École de danse est la gardienne du savoir précieux de la danse académique classique, les jeunes danseurs bénéficient d’un enseignement pluridisciplinaire comprenant, en plus des différents cours de danse,
des cours de musique, de mime, de comédie, de droit du spectacle, d’histoire de la danse ou encore d’anatomie et de gymnastique.

VOS AVANTAGES FISCAUX

Découvrez les dispositifs fiscaux accessibles aux donateurs imposables en France et à l'étranger en cliquant ici

Vous êtes une entreprise ? Vous pouvez verser votre taxe d'apprentissage à l’École de danse de l'Opéra.