Soirée AROP — Ballet

La fille mal gardée

04 jui. 2018

  • 2h10 avec 1 entracte
  • Palais Garnier
  • Tenue de cocktail

La Fille mal gardée

Production de 2017

  • Musique

    Louis‑Joseph‑Ferdinand Hérold
    Arrangements : John Lanchbery

  • Chorégraphie

    Frederick Ashton

  • Décors

    Osbert Lancaster

  • Costumes

    Osbert Lancaster

  • Lumières

    George Thomson

C’est l’un des plus anciens ballets d’action de l’histoire et pourtant, il n’a pas pris une ride. En juillet 1789, quelques jours avant la prise de la Bastille, Jean Dauberval crée la première version de La Fille mal gardée dont le sujet porte, pour la première fois, sur les amours de simples paysans. Depuis, plusieurs chorégraphes se sont emparés du sujet, notamment Marius Petipa en 1885 et Frederick Ashton en 1960. Le succès durable de la version d’Ashton, qui va jusqu’à faire danser les coqs, les vieilles dames et les parapluies, n’est pas seulement dû à la parfaite fluidité de la chorégraphie, mais aussi aux personnages d’un charme irrésistible qu’Ashton a caractérisés avec humour et subtilité.

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Orchestre de l’Opéra national de Paris

La représentation du 14 juillet 2018 est gratuite, réservée aux associations caritatives partenaires, grâce au soutien de la Fondation ENGIE.

La Fille mal gardée

Production de 2017

  • Lise

    Dorothée Gilbert

  • Colas

    Germain Louvet

  • Mère Simone

    Simon Valastro

  • Alain

    Adrien Couvez

  • 19:30

    Première partie

  • 20:35

    Cocktail d'entracte

  • 20:55

    Deuxième partie

  • 21:40

    Fin du spectacle

La Fille mal gardée : La variation de Colas (Josua Hoffalt)

1 vidéo

La fille mal gardée - Extrait

1 vidéo

La Fille mal gardée - répétition (saison 17/18)

24 images

La Fille mal gardée - Anciennes productions

11 images

  • Mécène de "La Fille mal gardée"