Legs, donations, assurances-vie

Legs, donations, assurances-vie : transmettez votre passion aux générations futures

L’Opéra national de Paris a besoin de vous ; vous pouvez soutenir ses missions en transmettant un legs, une donation ou le bénéfice d’une assurance-vie à l’Opéra de Paris. Choisir de confier tout ou partie de vos biens à l’Opéra national de Paris, c’est témoigner d’un lien privilégié avec notre institution ; c’est choisir de soutenir durablement ses activités lyriques et chorégraphiques ; c’est lui permettre de faire rayonner ses valeurs d’excellence artistique.

Le Cercle Fides rassemble les donateurs désireux de soutenir, de manière pérenne, les activités de l’Opéra national de Paris, dans le cadre d’un legs, d’une donation ou de la souscription d’une assurance-vie.
Ce Cercle permet aux généreux donateurs qui le souhaitent de témoigner d’un lien privilégié avec notre institution, et, tels des passeurs de témoins, de transmettre leur passion de l’opéra et du ballet aux générations à venir.



Contact

Décider de transmettre un bien ou un patrimoine à l’Opéra national de Paris est une démarche importante qui demande réflexion, écoute et dialogue. Chaque don est le fruit d’une histoire particulière. C’est pourquoi L’AROP s’engage à vous accompagner dans la construction de votre projet personnel et se tient à votre disposition pour vous aider dans vos démarches, en toute confidentialité et sans aucun engagement de votre part. Si vous le souhaitez, nous pouvons également nous déplacer pour vous rencontrer et répondre à vos questions.

Nous contacter :

AROP- Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris
Reconnue d’utilité publique
Pôle Grands donateurs et Philanthropie
Matthieu Odinet
Palais Garnier - 8, rue Scribe 75009 Paris

Tél. : 01 58 18 65 15
Courriel: modinet@arop.operadeparis.fr


Vos questions, nos réponses

Pourquoi transmettre tout ou partie de mon patrimoine à l’Opéra de Paris ?

Léguer à l’Opéra de Paris, c’est soutenir la création et croire en son avenir ; c’est permettre la formation des artistes et des étoiles de demain ; c’est favoriser l’ouverture de ses deux théâtres, le Palais Garnier et l’Opéra Bastille, à un public toujours plus nombreux. Votre engagement à nos côtés nous permet de remplir nos missions avec le plus haut niveau d'exigence.

Mon patrimoine est-il assez important pour faire un legs ?

Il n’y a aucun montant minimum pour effectuer un legs, une donation ou une assurance-vie. La valeur que revêt ce geste est en revanche inestimable.

Que puis-je léguer ?

Il est possible de léguer tout type de bien : somme d’argent, bien immobilier (appartement, terrain…), bien mobilier (meuble, bijou, œuvre d’art…), titres, actions, obligations, sicav, fonds commun de placement, contrat d’assurance-vie, etc.

Comment ne pas léser mes enfants ?

Si vous avez des héritiers dits « réservataires » (héritier réservataire : enfant vivant ou représenté, ou conjoint s’il n’y a pas d’enfant), une part de votre patrimoine leur revient de droit. Le legs et la donation à l’Opéra national de Paris ne peuvent donc porter que sur la part restante, appelée quotité disponible, en exonération totale de droits de succession.

Comment aider l’Opéra de Paris de mon vivant sans me séparer de mon patrimoine ?

Il suffit d’opter pour une « donation temporaire d’usufruit ». Vous conserverez ainsi la nue-propriété de votre bien tout en permettant à l’Opéra national de Paris d’en percevoir les revenus (loyers, intérêts, dividendes…). Cette option vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux.

Comment sera utilisé mon legs ?

Il sera utilisé pour financer les activités et développer les projets de l’Opéra national de Paris dans le respect total de votre choix. En effet, il est possible de consacrer son legs ou sa donation à un projet en particulier. Si le testateur n’a pas émis de souhait particulier, l’affectation du don sera établie par l’AROP en fonction des priorités de l’Opéra national de Paris.

Que faut-il faire pour léguer ?

Il suffit de rédiger un testament à la main, de la dater et de le signer, mais il est toujours préférable de consulter son notaire qui vérifiera, s’il n’y a pas, dans la rédaction du testament, une erreur qui entrainerait sa nullité. Le notaire désigné par le testateur demeure le notaire de la succession. De même, le notaire peut vous aider à effectuer une donation, ou vous conseiller dans la souscription une assurance-vie au profit de l’Opéra national de Paris.